Choisir la concentration en études féministes

Itay Sapir

Professeur

Photo de Itay Sapir
Courriel : sapir.itay@uqam.ca
Téléphone : (514) 987-3000 poste 5163
Local : R-4465
Langues : Français, Anglais, Espagnol, Italien, Allemand, Hébreu
Ce professeur désire s'entretenir avec les médias
Liens d'intérêt
Informations générales

Cheminement académique

2004-2008 : DOCTORAT EN HISTOIRE DE L'ART ET ESTHÉTIQUE, réalisé en co-tutelle, sous la direction de Mesdames les professeurs Mieke BAL, Amsterdam School of Cultural Analysis (ASCA, Université d'Amsterdam) et Danièle COHN, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Paris. Financé par une fellowship de l'ASCA (obtenue sur concours, classé 2ème sur 80 candidats environ).
Thèse soutenue le 14 octobre 2008 et ayant reçue la mention Cum Laude (la plus haute distinction aux Pays-Bas)/Très honorable avec les félicitations du jury.
¿ Titre de la thèse : « Ténèbres sans leçons : esthétique et épistémologie de la peinture ténébriste romaine, 1595-1610 ».
Membres du jury :
Mme Mieke BAL, directrice de thèse, Université d'Amsterdam/Dutch Royal Academy of Arts and Sciences.
Mme Danièle COHN, directrice de thèse, EHESS
Mme Hanneke J. S. GROOTENBOER, Université d'Oxford
Mme Nadeije LANEYRIE-DAGEN, ENS
Mme Jacqueline LICHTENSTEIN, Université Paris IV (Paris-Sorbonne), présidente du jury
M. Frank REIJNDERS, Université d'Amsterdam
M. Eric Jan SLUITER, Université d'Amsterdam

2001-2003 : ETUDES DOCTORALES sous la direction de Daniel Arasse (2000-2002 : financées par une bourse du gouvernement français).

2000-2001 : DEA EN HISTOIRE DE L'ART, EHESS ; directeur d'études : Daniel Arasse.

1998-2000 : MASTER EN HISTOIRE (XVIe -XVIIe siècles), Université de Tel Aviv, Summa cum Laude. Dont un semestre de recherche à l'institut Warburg, Londres, soutenu par une bourse du Ministère britannique des affaires étrangères.

1996-1998 : ETUDES INTERDISCIPLINAIRES DE LICENCE dans le cadre du programme d'excellence « Adi Lautman ». Enseignements suivis en disciplines diverses, notamment histoire, philosophie, littérature, linguistique et histoire de l'art.

Enseignement
Services à la collectivité

Directeur des cycles supérieurs en histoire de l'art, 2015-2018.

Directions de thèses et mémoires

Mémoires

Publications

Articles scientifiques
  • Sapir, I. (2018). Oublier la Renaissance, désapprendre l’humanisme : le premier Baroque entre exploitation des acquis et table rase imaginaire. Les Cahiers de Framespa, (26). http://dx.doi.org/10.4000/framespa.4553.
    Notes: Numéro spécial « mémoire et oubli : histoire de l’art à l’epreuve du souvenir »
  • Sapir, I. (2017). Shadowy Realism: Negative Knowledge in Seventeenth-Century Neapolitan Painting. Nuncius: Journal of the Material and Visual History of Science, 32(3), 640–657. http://dx.doi.org/10.1163/18253911-03203006.
    Notes: Numéro spécial : “Who Can Read the Book of Nature?”
  • Sapir, I. (2014). Blind Suffering: Ribera’s Non-Visual Epistemology of Martyrdom. Open Arts Journal, (4). http://dx.doi.org/10.5456/issn.2050-3679/2015w02.
    Notes: numéro spécial "Touch Me, Touch Me Not: Senses, Faith and Performativity in Early Modernity", sous la direction de Erin E. Benay et Lisa M. Rafanelli
  • Sapir, I. (2014). The Birth of Mediterranean Culture Claude Lorrain’s Port Scenes between the Apollonian and the Dionysian. Mitteilungen des Kunsthistorischen Institutes in Florenz, 56(H1), 59–69. Récupéré de https://www.jstor.org/stable/23890554.
  • Sapir, I. (2006). Narrative, Memory and the Crisis of Mimesis: the Case of Adam Elsheimer and Giordano Bruno. Collegium, 84–96. Récupéré de https://helda.helsinki.fi/bitstream/handle/10138/25751/001_07_sapir.pdf?sequence=1.
    Notes: (Journal of the Helsinki Collegium for Advanced Studies)
  • Sapir, I. (2006). Painted Darkness, Uni-vocal Music, Dubious Knowledge: The Obscure Birth of Modernity. Octopus: a Journal of Visual Studies, 59–69.
  • Sapir, I. (2005). L’art, transmission d’un savoir ? Réflexions sur deux moments de transition. Images re-vues, (1). Récupéré de http://imagesrevues.revues.org/321.
  • Sapir, I. (2005). The Destruction of Painting: an Art History for Art that Resists History. Leitmotiv, (5), 67–76. Récupéré de http://www.ledonline.it/leitmotiv/allegati/leitmotiv050505.pdf.
Chapitres de livre
  • Sapir, I. Baroque Science, Experimental Art? Jusepe de Ribera and other Neapolitan Skeptics. Dans M. Ancel et A. Georgievska-Shine (dir.). The Dialectics of Faith and Doubt in Seventeenth-Century Spain: Visual and Literary Reflections. University of Nebraska Press.
    Notes: (Accepté). collection New Hispanisms series
  • Sapir, I. (2018). Flowing Wine, Solid Stone : Dionysian and Apollonian Metaphors in Writing on Seventeenth-Century Art. Dans U. Pfisterer et C. Tauber (dir.). Einfluss, Strömung, Quelle: Aquatische Metaphern der Kunstgeschichte (p. 199–216). Transcript Verlag.
  • Sapir, I. (2018). Pain and Paint: Titian, Ribera and the Flaying of Marsyas. Dans H. Graham et L. Kilroy (dir.). Visualizing Sensuous Suffering and Affective Pain in Early Modern Europe and the Spanish Americas (p. 33–52). Brill. Récupéré de https://doi.org/10.1163/9789004360686_003.
  • Sapir, I. (2015). Il lanciatore a corto raggio: Lanciare il Barocco. Dans Del lancio (p. 13–23). Viaindustriae Publishing.
  • Sapir, I. (2014). Claude Lorrain’s Port scenes : a Kublerian Case-study ? Dans S. Maupeu, K. Schankweiler et S. Stallschus (dir.). Im Maschenwerk der Kunstgeschichte: Eine Revision von George Kublers "The Shape of Time" (p. 179–194). Berlin : Kulturverlag Kadmos.
  • Sapir, I. (2012). La transformation sacrée : le nu caravagesque entre la vie et la mort. Dans E. de Halleux et M. Lora (dir.). Nudité sacrée : le nu dans l’art religieux de la Renaissance entre érotisme, dévotion, et censure (p. 67–79). Sorbonne : Publications de la Sorbonne.
  • Sapir, I. (2011). Schooling Adam Elsheimer: a Case of Disputed Nationality. Dans M. Krüger et I. Woldt (dir.). Im Dienst der Nation: Identitätsstiftungen und Identitätsbrüche in Werken der bildenden Kunst (p. 169–185). Berlin : Akademie Verlag.
  • Sapir, I. (2008). The Visible, the Invisible and the Knowable: Modernity as an Obscure Tale. Dans S. Horstkotte et K. Leonhard (dir.). Seeing Perception (p. 198–215). Cambridge Scholars Publishing.
  • Sapir, I. (2007). Images d’après textes, textes sur images : histoires de Caravage. Dans J. Barreto, J. Cerman, G. Soubigou et V. Toutain-Quittelier (dir.). Visible et lisible : confrontations et articulations du texte et de l'image (p. 315–325). Nouveau monde éditions.
    Notes: CIES Sorbonne collection
  • Sapir, I. (2007). On Concepts ‘Travelling Light’ : The Case of Trauma and Late Renaissance: Early Baroque Painting. Dans G. Pollock (dir.). Conceptual Odysseys: Passages to Cultural Analysis (p. 51–62). I. B. Tauris.
Livres
  • Krämer, F. et Sapir, I. (dir.). Coping with Copia: Epistemological excess in early modern art and science. Amsterdam : Amsterdam University Press.
    Notes: (Accepté)
  • Nova, A., Gründler, H. et Sapir, I. (dir.). The Announcement: Annunciations and Beyond. De Gruyter.
    Notes: (Sous presse)
  • Sapir, I. (2012). Ténèbres sans leçons : esthétique et épistémologie de la peinture ténébriste romaine, 1595-1610. Berne : Peter Lang.
    Notes: collection « Nature, Science and the Arts »
    Obtenir ce livre à l'UQAMObtenir "Ténèbres sans leçons : esthétique et épistémologie de la peinture ténébriste romaine, 1595-1610" aux bibliothèques de l'UQAM
  • Birdsall, C., Boletsi, M., Sapir, I. et Verstraete, P. (dir.). (2009). Inside Knowledge: (Un)doing Ways of Knowing in the Humanities. Cambridge Scholars Publishing.
Autres publications

Département d’histoire de l’art

Le Département offre des cours dans plusieurs programmes de premier, deuxième et troisième cycles en histoire de l’art, en muséologie, en sémiologie, en études et pratiques des arts, et dans plusieurs programmes conjoints avec d’autres universités. Ces cours procurent aux étudiants une formation solide couvrant les courants artistiques à travers l’histoire, portant une attention particulière aux arts et à l’architecture modernes, contemporains et actuels, tout en assurant une formation théorique de pointe.

Suivez-nous

Coordonnées

Département d’histoire de l’art
Local R-4230
315, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec)  H2X 3X2