Choisir la concentration en études féministes

Edith-Anne Pageot

Professeure

Photo de Edith-Anne Pageot
Téléphone : (514) 987-3000 poste 6757
Local : R-4515
Langues : Français, Anglais
Liens d'intérêt
Informations générales

Cheminement académique

Ph.D. et M.A. Histoire de l'art, Université de Montréal
Baccalauréat, Science politique, Université de Montréal
L'écrit dans les expositions. Attestation Société des musées québécois (SMQ)
La scénographie d'exposition. Attestation Société des musées québécois (SMQ)

Unités de recherche

Projets de recherche et/ou de recherche-création en cours

  • Histoire de l'art du Québec à l'ère numérique : méthodologie, épistémologie, éthique (2021 -)

    à venir

  • Une géographie des réseaux de production et de diffusion de la fibre dans l'art moderne et contemporain au Québec (FRQSC, PAFARC 2021-2024)

    Depuis une vingtaine d'années, la revitalisation des pratiques artisanales, dont les arts du textile, suscite un engouement croissant dans la culture populaire chez les jeunes de moins de quarante ans. Leurs adeptes développent des réseaux et des communautés de pratiques qui occupent différents espaces publics contemporains : les cafés, les boutiques et le web. La lenteur des procédés constitue une forme d'autonomisation et de contestation des critères d'efficience et de performativité, moteurs de l'économie capitaliste. Chronophages et hédonistes, ces activités constituent des formes de réappropriation de soi tout en proposant une redéfinition des sphères d'activités genrées. Parallèlement à ce mouvement populaire, plusieurs artistes nourrissent un intérêt pour la « requalification » (reskilling) de savoir-faire traditionnels en utilisant la fibre. Envisagée comme une forme discursive, la fibre permet la construction d'un espace critique qui interroge les rapports entre la matérialité, le fait main, le processus et la démarche conceptuelle. La fibre invite encore à reconsidérer la dichotomie tradition-modernité et les valeurs qui sous-tendent la notion de professionnalisme. La politisation dans l'espace public - la galerie, le musée ou la rue - d'activités perçues traditionnellement comme étant artisanales et domestiques remet en question les dichotomies public/privé, masculin/féminin, primitivisme/modernité qui ont servi historiquement de cadres normatifs aux catégories en histoire de l'art. Certaines artistes se servent de la fibre pour explorer les dimensions performatives et collaboratives de l'art in situ. D'autres explorent la valeur contestataire de la fibre. La fibre revêt une valeur subversive à travers les activités illicites des tricoteuses urbaines. Objets profondément transculturels, la fibre sert de dispositif critique du colonialisme. Enfin, la réactivation de techniques et de savoir-faire traditionnels joue un rôle central dans la revalorisation des épistémologies autochtones. Marginalisées par l'histoire de l'art canonique coloniale et androcentrée, les démarches artistiques fondées sur les qualités de la fibre souffrent d'une carence documentaire et d'un déficit théorique que ce projet de recherche vise à combler en retraçant les processus situés, relationnels, transnationaux et transculturels par lesquels se développent des réseaux de production, de circulation, de diffusion et d'homologation de pratiques artistiques centrées sur les qualités formelles, techniques ou conceptuelles de la fibre au Québec entre 1950 et 2020. Ce projet de recherche intéresse une historiographie et une histoire de la fibre (à écrire!). Mon approche théorique prend en compte la complexité relationnelle des alliances, des stratégies de résistance et des rapports de pouvoir qui impactent les logiques d'interactions entre les artistes et acteurs du milieu de l'art allochtones, autochtones et issus des réalités diasporiques et immigrantes. Davantage une géographie, qu'une histoire proprement dite, il s'agit de retracer les processus situés, complexes et relationnels par lesquels se développent des réseaux de production, de diffusion et d'homologation de pratiques artistiques centrées sur les qualités formelles, techniques ou conceptuelles de la fibre; ces réseaux constituent autant d'espaces critiques de résistance, de mobilisation et d'affirmation. Ce projet entend jeter les bases d'un répertoire évolutif d'artistes pour qui la fibre est un élément déterminant. Qui plus est, ce chantier de recherche sur le textile pose des questions méthodologiques et épistémologiques. En quoi le textile invite-t-il un recadrage de l'histoire de l'art, de ses catégories normées et genrées ?

  • Worlding Public Cultures: The Arts and Social Innovation (FRQSC, concours de la Plateforme transatlantique en innovations sociales, 2020-2023)

    Co-chercheure. La plateforme de recherche transatlantique, « Mondes des cultures publiques : les arts et l'innovation sociale », travaille en concertation avec nos partenaires des musées afin de susciter un dialogue sur l'innovation sociale à partir de perspectives transnationales et transculturelles en mettant l'accent sur les moyens à mettre en ¿uvre pour transformer la recherche en art, les pratiques curatoriales et les approches pédagogiques. Le projet est constitué d'une série de rencontres scientifiques tenues à Ottawa, Amsterdam, Londres, Berlin, et Heidelberg entre 2019 et 2022 afin d'explorer de quelles manières l'histoire de l'art, les pratiques artistiques socialement engagées, les approches critiques de la muséologie et les études transnationales et transculturelles contribuent à (ré)imaginer le monde au-delà des paramètres néolibéraux actuels en insistant sur l'arrimage entre les débats universitaires, les pratiques muséologiques, les approches pédagogiques et le développement des politiques culturelles. Ce projet de plateforme transatlantique se penche sur les formes de transferts culturels et les contextes institutionnels (universités, musées, marché de l'art) qui facilitent la mise en oeuvre des récits narratifs décoloniaux.

Partenaires (organismes, entreprises)

  • Membre régulier de l'Institut de recherches et études féministes (IREF)
  • Membre régulier du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ)
  • Membre associé du Centre interuniversitaire d'études et de recherches autochtones (CIÉRA)

Affiliations externes principales

Enseignement
Communications
  • «Thunderbird Presses, savoirs séculaires autochtones et technologie de pointe » dans le cadre du colloque international, Livres et imprimés autochtones au Québec : édition, réception, traduction, Université de Sherbrooke, 23 mai 2024
  • « Réflexions sur la scène locale.Textile au-delà de l'artisanat. Textile beyond Craft » Table ronde Edith-Anne Pageot, Michaelle Sergile, Berrirouche Feddal, Christina Contandriopoulos, Centre de Design de l'UQAM, 30 novembre 2023
  • « Counter-archives: The Making of Art Histories/Contre-archives, concevoir autrement les histoires de l¿art.» Table ronde dans le cadre du colloque international Worlding Tiohtià:ke/Montreal: Bridging Knowledges, Practices, and Beings/ Mondes de Tiohtià:ke/Montréal : Mettre en relation les savoirs, les pratiques et les êtres, Université Concordia, mars-avril 2023
  • « Recherche-création, pluriversalité, décolonialité. La Zona del Silencio (1984-1985) », présentée lors du Colloque annuel de l'Association d'art des universités du Canada (AAUC/UAAC) 2021
  • « The Thunderbird Press: A Roundtable Discussion », Webinaire sous forme de table ronde Edith-Anne Pageot, Marie-Hélène Jeannotte, Emmanuelle Dufour et Christine Sioui Wawanoloath, The Bibliographical Society of America, 2021
  • «Le Québec, un espace mouvant à la croisée des regards », Edith-Anne Pageot, Robert Schwartzwald et Yves Jubinville, dans le cadre des États généraux sur la recherche en littérature et culture québécoises », Université du Québec à Montréal, 2021
  • «Penser l'interdisciplinarité au-delà des impératifs économiques de performativité. Indiscipline et interdisciplinarité, deux études de cas », Les États généraux du CIRCLQ, 2021
  • «Les expositions « multiculturelles » à la Canadian Handicraft Guild, enjeux et rapports de pouvoir. Modernismes, par-delà les limites Quatrième colloque du Réseau d'étude sur l'histoire des artistes canadiennes
  • «Le rôle structurant des arts et des médias dans l'autochtonisation des savoirs. Le cas du Collège Manitou». Colloque annuel du CIERA, 2022
  • «Le Québec, un espace mouvant à la croisée des regards », Co-responsable de l'axe thématique dans le cadre des États généraux du CRILCQ, 2021
  • «Why have there been no great "French speaking Indigenous" artists in Canada?» GAX 2019 Canada: Asian Indigenous in Contemporary Art
  • «Le rôle de Evie Ikidluak et de Gail Guthrie Valaskakis dans le contexte géopolitique ayant mené à l'émergence du Collège Manitou », Genres et identités : perspectives autochtones contemporaines. Colloque annuel du CIÉRA/GRIAAC, 2019
  • « Le Rapport Rioux dans son contexte colonial. Résistance et stratégies d'autodétermination, le cas du Collège Manitou (1973-1976) » Colloque « Arts, sociétés, partage des savoirs », Musée des beaux-arts de Montréal et UQAM, 2019
  • « Un modèle de décentrement et de déplacement épistémologique des milieux artistiques dans le Canada francophone. Le cas du Collège Manitou » GAX 2019 Canada : Asian Indigenous in Contemporary Art, Concordia University Montréal, 2019
  • «Interculturalité, approches décoloniales et formation artistique » Responsable scientifique axe thématique dans le cadre du symposium (2018) et du colloque international, Arts, sociétés et partage des savoirs , UQAM et Musée des beaux-arts de Montréal, 2019
  • « Métissage, transnationalité et mentorat. Le cas de Domingo Cisneros/Mediating Indigenous Modernisms». Congrès annuel de AAUC-UAAC, Banff 2017
  • «Imaginaire collectif et marginalisation territoriale. Géographies queer, satire et activisme politique en art contemporain au Canada», Congrès de l'ACFAS, Université McGill, mai 2017
  • Membre du comité de programmation. CAPAL/ACBAP. Conférence annuelle Congress of the Humanities and Social Sciences, University of Calgary Calgary, Alberta, 2016
  • « Arts des Mondes / Mondes des Arts : pluralité des objets, pratiques et discours dans la francophonie», Congrès annuel de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS) Université du Québec à Rimouski Rimouski, 2015
  • «Repenser le lien entre la culture et le territoire au Canada/ Rethinking the relationship between culture and territory in Canada». Co-direction du panel thématique.Congrès annuel de l'AAUC, Banff Center for the Arts Banff, 2013
  • «Tiers lieux, tiers genres: espaces culturels refoulés », Canada: Landscape and Landmarks. Association irlandaise d'études canadiennes (AIEC) University College Dublin, 2012
  • « Mémoires, meurtrissures - Rebecca Belmore et Nadia Myre. dans le cadre du colloque Mondes des femmes, Université d'Ottawa Ottawa, 2011
  • « Le jardin en ville. Le cas des Jardins Éphémères, Québec 2008 », Congrès annuel de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS) Université de Sherbrooke, 2011
  • « Un wampum pour «célébrer» Samuel de Champlain, 400 ans plus tard», Congrès annuel de l'AAUC, Université d'Alberta Edmonton, Alberta, 2009
  • « Environnement, engagement esthétique et espace public : l'enjeu du paysage», Centre national de recherche scientifique (CNRS), Laboratoire Dynamiques sociales et re-composition des espaces (LADYSS) Paris, 2007
  • « Paysages, dépaysements. Mythes identitaires dans l'art canadien moderne et contemporain », Congrès international de l'association espagnole des études canadiennes (AEEC) Madrid, 2007
  • « La neige et la glace, un névé dans le paysage canadien», Congrès annuel de l'AAUC Kitchener, Ontario, 2007
  • « L'infiltration de la psychanalyse dans le milieu artistique montréalais, le rôle de Miguel Prados », Congrès international de l'association espagnole des études canadiennes (AEEC) Madrid, 2007
  • « Oedipus Portraits: the Representation of Childhood in Canadian Modern Art», Congrès annuel de l'AAUC Victoria, 2005
  • « La figure humaine dans l'art moderne canadien. Sublimation et déplacement», Chaire d'études canadiennes, Université d'Ottawa Ottawa, 2005
  • « Le corps dans l'espace moderniste canadien», Musée des beaux-arts de Montréal Montréal, 2005
  • « Les femmes à la Dominion Gallery, 1941-1956», Musée des beaux-arts de Montréal et Leonard Bina & Ellen Art Gallery Université Concordia Montréal, 2004
Participation à l’édition d’une revue
Réalisations
Distinctions
Services à la collectivité

Évaluatrice, FRQSC Fonds québécois de recherche sur la société et la culture (2022-2026)
Membre du comité aviseur pour le Plan d'action en matière d'équité, diversité, inclusion pour les chaires de recherche du Canada (2020-2024), UQAM
Membre du comité organisateur et du comité scientifique du 50e anniversaire du Rapport Rioux (2017-2019);
Membre du comité de programme du 2e cycle en histoire de l'art
Membre du comité de rayonnement
Membre du comité disciplinaire facultaire

Évaluatrice externe pour les revues savantes suivantes:
Gender and Society
British Journal of Canadian Studies
Intermédialités
International Journal of Canadian Studies/Journal international d'études canadiennes,
Anthropologie et Sociétés
Études féministes
Recherches amérindiennes au Québec

Évaluatrice externe pour les organismes subventionnaires suivants:
CRSH, Conseil de recherche en sciences humaines
FQRSC, Fonds québécois de recherche sur la société et la culture
CALQ, Conseil des arts et des lettres du Québec
Prix Paul-Émile Borduas, Ministère de la Culture et des Communications du Québec
Bureau d'art public, Ville de Montréal
Grand prix de la culture en région, CALQ, CCL (région des Laurentides)
Région des Laurentides, Québec, Canada

Directions de thèses et mémoires

Autres directions et supervisions
  • Larochelle, Béatrice. (2023). La mise en exposition de pratiques artistiques éphémères écologistes : étude de cas du projet The Call of Things. Maitrise en muséologie. Université du Québec à Montréal.
  • Supervision. Hssaini Flaujac, Jasmine. (2023). Rapport de stage. Maitrise en muséologie, Université du Québec à Montréal.
  • Supervision. Avalos, Dominique. (2023). Rapport de stage au Musée de Sherbrooke. Maitrise en muséologie, Université du Québec à Montréal.
  • Jury de thèse. Gabrielle Marcoux. (2023). Modes de gestion et de représentation du territoire dans l¿art autochtone actuel au Canada. Souveraineté territoriale, souveraineté rhétorique et souveraineté mémorielle, direction Louise Vigneault, Université de Montréal.
  • Supervision. Bergeron, Sandrine. (2022). Rapport de stage. Maitrise en muséologie, Université du Québec à Montréal.
  • Présidente du jury de thèse. Geneviève Lafleur. (2020). Le rôle des entrepreneures culturelles dans le développement des arts visuels au Québec (1949-1960), doctorat, Département d¿histoire de l¿art. Faculté des arts et des sciences, UQAM. Directions de recherche : Thérèse St-Gelais et Yolande Cohen
  • Jury de thèse. Jessica Veevers. (2020). The Intersection of Materiality and Mattering: Acrylic Paint and Montreal Hard-Edge Painting A Thesis In the Department of Art History, Presented in Partial Fulfillment of the Requirements For the Degree of Doctor of Philosophy (Art History), Concordia University.
  • Foisy, Vanessa (en cours). Narrativité, oralité et récits personnels dans le travail de gravure d'Alanis Obomsawin. Mémoire de maîtrise. Université du Québec à Montréal.
  • Lepore, Marcella. (en cours). L'artiste montréalais André Turpin 1937- 2017) : Le concept de mutant dans son oeuvre, un pont avec les mouvements de la contre-culture au QUébec. Mémoire de maîtrise. Université du Québec à Montréal.
  • Doucet Sisto, Lorraine. (en cours). Matérialités et métaphores de la peau : stratégies d'autodétermination décoloniales dans l'art actuel autochtone de Jeneen Frei Njootli et de Catherine Blackburn. Mémoire de maîtrise. Université du Québec à Montréal.
  • Landry Bélanger, Guillaume. (en cours). Collections et paradoxes identitaires : les modalités de déploiement du japonisme à Montréal à travers les collections japonaises de Donald Alexander Smith, William Van Horne et Frederick Cleveland Morgan. Mémoire de maîtrise. Université du Québec à Montréal.

Publications

Articles scientifiques
Chapitres de livre
  • Pageot, E.-A. (2024, sous presse). Paradoxes et héritage du Rapport Rioux. De la pédagogie ouverte au dialogue épistémologique. Dans Y. Jubinville et E.-A. Pageot (dir.). L’art en partage. Autour du Rapport Rioux (p. 21–39). Les Presses de l’Université de Montréal.
  • Pageot, E.-A. (2023). Le programme Visiting Craftman/Artisans visiteurs au Collège Manitou, un modèle de transdisciplinarité. Dans L. Vigneault (dir.). Créativités autochtones actuelles au Québec. Arts visuels et performatifs, musique, vidéo (p. 131–146). Presses de l'Université de Montréal.
  • Pageot, E.A., Schwartzwald, R. et Jubinville, Y. (2023). Le Québec, un espace mouvant à la croisée des regards. Dans R. Dion et M.-E. Lapointe (dir.). Les études québécoises à venir. États généraux sur la recherche en littérature et en culture québécoises (p. 153–190). Les Presses de l’Université de Montréal. https://pum.umontreal.ca/catalogue/les_etudes_quebecoises_a_venir.
  • Pageot, E.-A. (2023). Penser l’interdisciplinarité au-delà des impératifs économiques de performativité. Dans R. Dion et M.-E. Lapointe (dir.). Les études québécoises à venir États généraux sur la recherche en littérature et en culture québécoises (p. 191–199). Les Presses de l’Université de Montréal. https://pum.umontreal.ca/catalogue/les_etudes_quebecoises_a_venir.
  • Pageot, E.-A. (2017). Postcolonial Territorial Landmarks within Canada’s Multiculturalism: The Myth of Virility. Dans M. Conrick, M. Eagles, J. Koustas et C. Ni Chasaide (dir.). Landscapes and Landmarks of Canada: Real, Imagined, (Re)viewed (p. 175–196). Wilfrid Laurier University Press.
  • Pageot, E.-A. (2011). Je t’ai laissé dans la forêt. Désir, communauté, intersubjectivité. Dans Nadia Myre : En[counter]s (p. 33–42). Art Mûr Montréal.
  • Pageot, E.-A. (2010). Les métaphores du voyage et de la maison à l’oeuvre dans Jane’s Journey. Dans L'Amérique de Jane (p. 21–28). Scarabée publications.
  • Pageot, E.-A. (2010). Pejzaze, wyobcowanie. Konstruowanie mitow tozsamosci narodowych w sztuce Kanady. Dans M. Buchholtz et E. Sojka (dir.). Panstwo, narod, tozsamosc w dyskursach kulturowych Kanady [State, nation, identity in cultural discourses of Canada] (p. 565–573). Cracow Universitas.
  • Pageot, E.-A. (2008). Gestuelles de la fibre électronique. Dans Le Statut de la fibre en art actuel (p. 22–32). Galerie Diagonale.
  • Pageot, E.-A. (2008). Story of a Global Nomad : occurrences du motif. Dans Jinny Yu (p. 23–41). Les Presses de l’Université d’Ottawa.
  • Pageot, E.-A. (2004). L’art vivant et son marchand. Dans Max Stern, Montreal dealer and patron (p. 15–33). Musée des beaux-arts de Montréal ; Leonard & Bina Ellen Art Gallery, Université Concordia.
  • Pageot, E.-A. (1996). Mé-tissage (p. 54–57). Galerie Optica, Centre Est-Nord-Est.
  • Pageot, E.-A. (1995). Le noble plaisir. Dans À l'Affût (p. 19–25). Boréal Multimédia.
  • Pageot, E.-A. (1995). Les légendes laurentiennes : écorce et racine, peau et carcasse. Dans Domingo Cisneros : le bestiaire laurentien (p. 7–13). Les Précambriens.
  • Pageot, E.-A.,(Collaboratrice). (1991). André Fontainas. Dans Anthologie de la Critique d’Art en France (p. 404–408). Centre Interdisciplinaire d’Études et de Recherches sur l’Expression Contemporaine, Université de Saint- Etienne.
  • Pageot, E.-A. (1990). Peter Krausz : lieux, espaces et matières. Dans Pratique (p. 21–25). Maison de la Culture Côte-des Neiges.
Articles professionnels ou de magazines
Livres
  • Jubinville, Y. et E. Pageot, E.-A. (dir.). (2024, sous presse). L’art en partage. Autour du Rapport Rioux. Les Presses de l’Université de Montréal.
  • Jubinville, Y. et Pageot, E.-A. (dir.). (2024, sous presse). L’art et l’éducation dans un monde en mutation. Les Presses de l'Université de Montréal.
  • Pageot, E.-A. (accepté). Relationnalités. Arts, médias et savoirs au Collège Manitou. Presses de l'Université de Montréal.
  • Pageot, E.-A. (2022). La culture artistique et médiatique au Collège Manitou. Les Presses de l'Université de Montréal.
    Notes: (soumis)
  • Pageot, E.-A. (2014). Roches nomades. Musée d’art contemporain des Laurentides.
  • Pageot, E.-A. (2012). Géographies de l’impalpable. Au fil de l’eau. Musée d’art contemporain des Laurentides, collectif Les Précambriens.
  • Collectif et Desrochers, J. (dir.). (2011). Art québécois et canadien. Musée des beaux-arts de Montréal.
  • Pageot, E.-A. (2011). Considérations sur la notion d’espace. Catalogue d’exposition des étudiants de maîtrise. Université d’Ottawa.
  • Pageot, E.-A. (2009). Nathalie Doyen, Nadia Myre, Josée Luis Torres. Sentier Art 3, Sentier de Belle Rivière, Mirabelle. Musée d’art contemporain des Laurentides.
  • Pageot, E.-A. (2008). Pensez le paysage : de la nature vécue. Centre d’exposition de Val-David.
  • Pageot, E.-A. (2007). Suzelle Levasseur. Maison de la culture Marie-Uguay.
  • Pageot, E.-A. (2005). Henriette Fauteux-Massé : l’oeuvre abstrait. Musée d’art contemporain des Laurentides.
  • Collectif. (2003). Guide, Musée des beaux-arts de Montréal. Musée des beaux-arts de Montréal.
  • Pageot, E.-A. (1995). Mario Callens, une histoire sans parole. Mario Callens et Jean-Claude Saudoyez. Galerie Vanna Casati.
  • Pageot, E.-A. (1995). Requiem. Galerie Glendon, Collège Glendon York University.
Autres publications
  • Pageot, E.-A. et Hardy, D. (dir.). (2024). Femmes, institutions, espaces publics [Numéro thématique]. Le carnet de l'ÉRHAQ, 1(1).
  • Pageot, E.-A. (2019). Atelier 3 : Mode et designs. Dans M. Darsigny-Trépanier, C. Nepton Hotte, L. Jérôme et J.-P. Uzel. L’appropriation culturelle et les peuples autochtones : entre protection du patrimoine et liberté de création (p. 56-57). GRIAAC, Faculté des sciences humaines,UQAM. https://griaac.uqam.ca/actualite/publication-du-rapport-lappropriation-culturelle-et-les-peuples-autochtones-entre-protection-du-patrimoine-et-liberte-de-creation/
  • Fraser, M., Gérin, A., Hardy, D., Lavoie, V., Pageot, E.-A. et St-Gelais, T. (2019). Synthèse de : Journée d’étude "Des voix qui s’élèvent". Dans L. Déry (dir.). Le soulèvement infini. Galerie de l’UQAM.
  • Pageot, E.-A. (2018). Écrire l’histoire de l’art à partir de ses seuils. Une approche intersectionnelle des « histoires de l'art » au Québec et au Canada.Dans Pratiques de l'histoire de l'art à l'UQAM (3e éd., p. 117-121). Département d'histoire de l'art, Faculté des arts, UQAM. https://histoiredelart.uqam.ca/wp-content/uploads/sites/55/2018/11/PHA-2018-web.pdf
  • Pageot, E.-A. et Kádár, J. (dir.). (2017). Mixed Heritage: (Self) Portraits and Identity Negotiation [Numéro thématique]. AMERICANA – E-Journal of American Studies in Hungary, 13(1). http://americanaejournal.hu/vol13no1
  • Pageot, E.-A. (dir.). (2011). Nudités néo-baroques [Numéro thématique]. ETC, (94). 6-11. http://id.erudit.org/iderudit/65172ac
  • Senechal Carney, L. et Pageot, E.-A. (dir.). (2010). Landscape, Cultural Spaces, Ecology/Paysages, espaces culturels, écologie [Numéro thématique]. RACAR, Revue d’art canadienne/Canadian Art Review, 35(1). https://www.erudit.org/fr/revues/racar/2010-v35-n1-racar05085/
  • Pageot, E.-A.,(Collab.). (2000). InfoCulturel. Conseil de la Culture et des Communications des Laurentides.

Département d’histoire de l’art

Le Département offre des cours dans plusieurs programmes de premier, deuxième et troisième cycles en histoire de l'art, en muséologie, en sémiologie, en études et pratiques des arts, et dans plusieurs programmes conjoints avec d'autres universités. Ces cours procurent aux étudiants une formation solide couvrant les courants artistiques à travers l'histoire, portant une attention particulière aux arts et à l'architecture modernes, contemporains et actuels, tout en assurant une formation théorique de pointe.

Suivez-nous

Coordonnées

Département d'histoire de l'art
Local R-4230
315, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec)  H2X 3X2