Choisir la concentration en études féministes

Gilles Lapointe

Informations générales

Unités de recherche

  • Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ)

Projets de recherche en cours

  • Pensée de l'abîme chez Edmund Alleyn : de la figuration post-automatiste aux Éphémérides

    Équipe de recherche sur l'histoire de l'art du Québec (ÉRHAQ)

Partenaires (organismes, entreprises)

  • Fondation Derouin
Communications
  • «Edmund Alleyn, artiste multidisciplinaire : entre peinture et écriture», conférence présentée le 30 juin 2014 au Musée Le Chafaud de Percé
  • «Post-colonialisme et modernité chez Louis Hémon: Nicole Deschamps et le mythe de Maria Chapdelaine», colloque «Louis Hémon, pluriel et exemplaire ? ruptures, succès, oublis», Centre d'archives de Montréal, 31 octobre 2013
  • « Du dit et du non dit : les vies parallèles d'Ozias Leduc et Paul-Émile Borduas », conférence présentée le 4 octobre 2012 Complexe Desnoyers, 1981 boulevard de Périgny, Chambly.
  • « Paul-Émile Borduas et Refus global », conférence présentée le 27 août 2012, Université de Montréal,
  • « Identité sans frontières : Edmund Alleyn et l'espace artistique parisien entre 1955 et 1970 », Paris, La Sorbonne nouvelle Paris III, colloque international « « Exile's return. L'exil et le retour. Editing Modernism in Canada / l'édition du modernisme au Canada », 28-30 juin 2012.
  • « Ce tremblement sous la ligne : poétique de l'intériorité et malaise identitaire chez Hector de Saint-Denys Garneau et Paul-Émile Borduas », communication présentée dans le cadre du colloque « Saint-Denys Garneau dans le grand contexte » organisé à l'occasion du centenaire de la naissance d'Hector de Saint-Denys Garneau, 26 et 27 avril 2012, Musée national des beaux-arts du Québec, Parc des Champs-de-Bataille, Québec.
  • « Claude Gauvreau, polygraphe inquiet. Réflexion sur l'esthétique moderniste des ¿uvres créatrices complètes », communication présentée dans le cadre du colloque international « Polygraphies : les frontières du littéraire », séance « Au-delà du texte », Université de Montréal, les 20 et 21 octobre 2011.
  • « Paul-Marie Lapointe et Le Vierge incendié », communication présentée le 22 septembre 2011 à la Médiathèque littéraire Gaëtan Dostie lors de la soirée hommage en l'honneur du poète Paul-Marie Lapointe.
  • « Ouverture vers la multidisciplinarité: la partition automatiste de Claude Gauvreau », communication présentée le 23 février 2011 à La Chapelle historique du Bon-Pasteur à Montréal dans le cadre du colloque « Pierre Mercure (1927-1966): Du Refus global à l'art total », organisé par le Centre de musique canadienne au Québec et l'Observatoire international de la création et des cultures musicales.
  • « ¿L'ultime expérience de détachement¿ : Borduas à Paris en 1955 », communication présentée le 17 septembre 2010 à l'Hôtel du Parlement à Québec dans le cadre du colloque « Hector Fabre (1834-1910) et les relations France-Québec 1882-1960 ». Colloque organisé par la Société du patrimoine politique du Québec et la Fédération des sociétés d'histoire du Québec.
  • « Paul-Émile Borduas et la poétique du désir », conférence prononcée au Cégep Sainte-Foy de Québec le 16 septembre 2010 dans le cadre de l'exposition « Mutineries tranquilles, l'art des années cinquante au Québec à travers la collection du Musée du Bas-Saint-Laurent » à l'Espace Parenthèses du Cégep de Sainte-Foy.
  • Conférence « Borduas, hier et aujourd'hui » présentée le dimanche 9 mai 2010 à la galerie Éric Devlin, 3550 rue Saint-Jacques ouest, à Montréal. Conférence animée par Me Marc Bellemare et organisée par le Club des collectionneurs en arts visuels de Québec à l'occasion du 50e anniversaire du décès de Paul-Émile Borduas.
  • Présidence et animation de la séance « histoire de l'art: artistes et performance » et présentation de la communication « Borduas et Leduc ou la difficile soumission à la loi du maître » le 11 mai 2010 à l' Université de Montréal, dans le cadre du 78e congrès de l'ACFAS.
  • « The automatist impulse : Multidisciplinarity in Montreal in the 1940s », communication présentée le 23 avril 2010 au Albright-Knox Museum, Buffalo, dans le cadre du symposium « The Automatiste Revolution - its International Resonances » qui accompagne l'exposition « The Automatist Revolution: Montreal 1941-1960 » présentée du 19 mars au 30 mai 2010 au Albright-Knox Museum, Buffalo.
  • « L'inscription du geste automatiste dans l'espace public », communication présentée à la galerie de l'UQAM le 13 septembre 2009 dans le cadre du colloque « Pratiques et discours émergents en art public ».
  • Organisation et animation de la table ronde « Écrire sur l'art au Québec », en collaboration avec l'Union des écrivains du Québec, les 15 et 16 août 2009,10e Symposium international d'art in situ, Val-David, « Chemins et tracés ». Écrivains invités : Annie Molin Vasseur, François Hébert et Gilbert Dupuis, Monique Juteau et Gilles Pellerin.
  • « Soleil noir et c¿ur secret dans le sablier automatiste : la constellation Breton », communication présentée le 27 mai 2009, à la Maison de la culture du Plateau Mont-Royal, 465 avenue du Mont-Royal est, dans le cadre du colloque international « Héritages du surréalisme ».
  • « La Révolution tranquille et les peintres », conférence présentée dans le cadre de la série « Vers la Révolution tranquille » organisée par les Belles soirées de l'Université de Montréal; le 5 décembre 2007 (Complexe Daniel-Johnson, Laval) et le vendredi 7 décembre 2007 (Pavillon Lionel-Groulx, 3200 rue Jean-Brillant).
  • Animation et participation à la table ronde « L'ombre fragile des choses » avec le cinéaste Jacques Giraldeau de l'ONF le 11 août 2007 dans le cadre du Symposium international d'art in situ de la Fondation Derouin à Val-David.
  • « Venus ou l'écriture anadyomène : le chant des mots perdus chez Rimbaud et Ducharme », conférence présentée le 26 avril 2007 en clôture du colloque international « Présences de Ducharme », tenu les 24, 25 et 26 avril 2007 à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec, édifice Gilles Hocquart, 535 avenue Viger est, Montréal.
  • « Secret et correspondance chez Claude Gauvreau », communication présentée le 7 mai 2007 dans le cadre de l'atelier « Nouvelles tendances de la recherche sur l'épistolaire au Québec : Jacques Ferron, Gaston Miron, Gabrielle Roy », ACFAS, forum 311, Université du Québec à Trois-Rivières.
  • « De la narration figurative aux Éphémérides : lumière, silence et dérive dans la galaxie indigo d'Edmund Alleyn », communication présentée à l'Université de Stockholm le 22 avril 2006 dans le cadre du colloque international « Couleurs et lumières du Nord » ; colloque organisé par Daniel Chartier et le Laboratoire international d'étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord (UQAM).
  • « L'imaginaire du nord vu de la chambre noire automatiste : l'expérience Danse dans la neige », conférence inaugurale présentée le 19 août 2005 à l'Université de Turku, Finlande, dans le cadre du colloque « Finlande, pays scandinaves, Québec et Canada français : cultures, littératures et langues du Nord ? » organisé par le Laboratoire international d'étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord (UQAM) et l'Association nordique des études canadiennes (NACS).
  • « Refus global au seuil de l'âge classique: autour de quelques lectures contemporaines du manifeste », communication présentée le 6 novembre 2003 à la salle d'Auteuil du Gesù, 1200 rue de Bleury à Montréal dans le cadre du colloque « Constructions de la modernité au Québec », organisé par le Centre de recherche interuniversitaire en littérature et en culture québécoise de l'Université de Montréal.
  • « Les figures intérieures ou la vie rêvée de Françoise Sullivan », conférence présentée le 17 septembre 2003 à l'Auditorium Maxwell-Cummings, Musée des beaux-arts de Montréal. Cette conférence a été présentée en anglais au même endroit le 24 septembre 2003.
  • « L'intertexte rimbaldien chez Réjean Ducharme », communication présentée dans le cadre de « La modernité au Québec: points de vue de l'histoire de l'art », table ronde organisée le 3 décembre 2001 par le Centre d'études québécoises de l'Université de Montréal. Avec la participation d'Esther Trépanier et de François-Marc Gagnon.
  • « Paul-Émile Borduas chef de file de l'automatisme », communication présentée à la Bibliothèque municipale de Beloeil le 13 novembre 2000 devant les membres de la Société d'histoire de Beloeil.
  • « Tout l'horizon du vivant : François-Marc Gagnon et le cas Borduas », communication présentée au Musée d'art contemporain de Montréal le 30 septembre 2000 dans le cadre du colloque « François-Marc Gagnon, professeur épormyable ».
  • « Borduas au temps de Refus global », conférence présentée au Musée de Mont-Saint-Hilaire le 17 février 1999 devant le cercle littéraire Françoise Loranger. « Pour les cinquante ans
  • « Pour les cinquante ans de Refus global: Cent cibles, un manifeste étudiant », communication présentée au congrès de l'AQÉSAP, salle Verdi de l'Hôtel Plaza à Québec, le 7 novembre 1998.
  • « Paul-Émile Borduas, photographer », communication présentée dans le cadre du symposium « Make way for Magic! Montreal Automatism 1948 and Onwards » à l'Université York de Toronto le 13 novembre 1998.
  • « Paul-Émile Borduas. Entre New York et Paris », conférence inaugurale du colloque « Les automatistes à Paris » présentée au Centre culturel canadien de Paris le 21 octobre 1998 dans le cadre de l'événement multidisciplinaire sur le mouvement automatiste.
  • « Les cinquante ans de Refus global », communication présentée à la chapelle Bonsecours de Montréal le 3 octobre 1998 devant les membres de la Société historique de Montréal. Table ronde avec la participation de Patricia Smart et Gilles Chaussé.
  • « Résistances de Refus global », communication présentée au Théâtre du Rideau vert de Montréal, le 14 septembre 1998 dans le cadre « Les lundis du rideau vert »; la communication était suivie d'une table-ronde avec la participation de Pierre Gauvreau, Janine Carreau et Maurice Perron.
  • « Borduas et le Refus global », conférence présentée le 12 mars 1998 à l'Université de Montréal dans le cadre des « Belles soirées » organisées sous le thème « Refus global et son temps ».
  • « Borduas ou la conscience inquiète du présent », communication présentée à la Galerie de l'UQAM le 19 février 1998 dans le cadre du colloque « L'art inquiet: motifs d'engagement ». Commissaire: Louise Déry. Avec Olivier Asselin, Nicole Brossard, François Dion, Nathalie Heinich et Nicole Jolicoeur. « Filiations et ruptures de l'automatisme
  • « Filiations et ruptures de l'automatisme: la correspondance Borduas-Riopelle », communication inaugurale présentée à la salle d'Auteuil du Gesu, 1200 rue de Bleury à Montréal le 8 novembre 1996 dans le cadre du colloque « Le mouvement automatiste: vue de face et de profil » organisé par le Centre d'études québécoises de l'Université de Montréal.
  • « De Saint-Denys Garneau à Paul-Émile Borduas: le transfert épistolaire de Robert Élie », communication présentée à l'Université de Montréal dans le cadre du colloque « Les facultés des lettres. Recherches récentes sur l'épistolaire français et québécois », qui s'est tenu lors du 60e Congrès de l'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences (Acfas) en mai 1992 à Montréal.
  • «L'historien biographe, l'artiste épistolier et le paradigme de l'art contemporain », communication et table ronde animée par Gilles Lapointe, le 6 novembre 2014, Université du Québec à Montréal, salle J-4225.
  • «L'hiver de force à pas perdus », table ronde à la Librairie Gallimard avec Élisabeth Nardout-Lafarge et Sylvie Readman, le 2 octobre 2014 à 17h30, au 3700 rue Saint-Laurent, Montréal. au
Réalisations
  • « La Gaspésie d'Edmund Alleyn », communication prononcée le 28 juin 2014 à la Villa James, Percé.
Distinctions
  • Prix Gabrielle-Roy, Association des littératures canadiennes-françaises (1996)
  • Prix Victor-Barbeau, Académie des lettres du Québec (1996)
Services à la collectivité

Directeur du programme de DESS en gestion de la carrière artistique

Directions de thèses et mémoires

Thèses de doctorat
Mémoires

Publications

Articles scientifiques
Chapitres de livre
  • Lapointe, G. (2013). Du dessin à l'écriture : la migration intérieure de René Derouin. Dans R. Derouin et G. Lapointe (dir.). Graphies d'atelier : le trait continu (p. 13–23). Montréal : Fides.
  • Lapointe, G. (2013). Gauvreau, Claude. Dans C. Blanchaud (dir.). Dictionnaire des écrivains francophones classiques : Belgique, Canada, Luxembourg, Suisse romande (Volume 2, p. 208–211). Paris : Honoré Champion éditeur.
  • Lapointe, G. (2013). Pierre Gauvreau, d'un trait. Dans S. Baillargeon, H. Dionne, G. Girard et P. Gauvreau (dir.). Pierre Gauvreau : passeur de modernité (p. 45–61). Montréal : Fides.
  • Lapointe, G. (2010). Le manifeste oublié d’Edmund Alleyn ou comment hériter de l’impossible avec dada. Dans A. Boisclair et V.C. Lambert (dir.). Lignes convergentes : la littérature québécoise à la rencontre des arts visuels (44) (p. 67–90). Québec : Éditions Nota Bene.
  • Lapointe, G. (2010). L’inscription du geste automatiste dans l’espace public. Dans A. Gérin, Y. Bergeron, D. Hardy et G. Lapointe (dir.). Œuvres à la rue : pratiques et discours émergents en art public (p. 45–51). Montréal : Galerie de l’UQAM.
  • Lapointe, G. (2010). Un soleil noir dans le sablier automatiste : la constellation Breton. Dans C. Beausoleil (dir.). Héritages du surréalisme (p. 51–63). Montréal : Éditions du Noroît.
  • Lapointe, G. (2009). Chronologie. Dans J. Alleyn, E. Alleyn, A. Cherix, M. Hakim et G. Lapointe (dir.). Edmund Alleyn : hommage aux Indiens d'Amérique (p. 65–70). Montréal : Éditions Simon Blais.
  • Lapointe, G. (2009). Pierre Gauvreau, d’un trait = A Sketch of Pierre Gauvreau. Dans J. Carreau, P. Gauvreau, R. Ellenwood et G. Lapointe (dir.). Échos d'un autre monde : Janine Carreau et Pierre Gauvreau (p. 50–83).
  • Lapointe, G. (2009). Vénus ou l’écriture anadyomène : le chant des mots perdus chez Rimbaud et Ducharme. Dans M.-A. Beaudet, É. Haghebaert et É. Nardout (dir.). Présences de Ducharme (43) (p. 101–127). Québec : Éditions Nota Bene.
  • Lapointe, G. (2008). L’imaginaire du Nord vu de la chambre noire automatiste. L’expérience Danse dans la neige. Dans D. Chartier (dir.). Le(s) Nord(s) imaginaire(s) (p. 277–293). Montréal : Imaginaire/Nord.
    Notes: Laboratoire international d’étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord
  • Lapointe, G. (2005). Pierre Gauvreau, d’un trait. Dans P. Gauvreau et G. Lapointe (dir.). Pierre Gauvreau : "La jeunesse est en nous et nous sommes la jeunesse" (p. 13–23). Gatineau : Galerie Montcalm.
  • Lapointe, G. (2004). Refus global au seuil de l'âge classique: autour de quelques lectures contemporaines du manifeste. Dans G. Michaud et É. Nardout-Lafarge (dir.). Constructions de la modernité au Québec : actes du colloque tenu à Montréal les 6, 7 et 8 novembre 2 (p. 89–105). Montréal : Lanctôt éditeur.
  • Lapointe, G. (2003). Pluralité et création : la poétique automatiste de Françoise Sullivan. Dans F. Sullivan et S. Aquin (dir.). Françoise Sullivan (p. 25–38). Montréal : Musée des beaux-arts de Montréal ; Éditions Parachute.
    Notes: Traduction en anglais sous le titre : « Plurality and Artistic Creation : Françoise Sullivan's Automatist Poetics »
  • Lapointe, G. (2000). Borduas, entre New York et Paris. Dans L. Gauvin (dir.). Les Automatistes à Paris : actes d'un colloque (p. 21–39). Laval : Éditions Les 400 coups.
  • Lapointe, G. (1998). Paul-Émile Borduas ou la conscience inquiète du présent. Dans L. Déry et M. Régimbald-Zeiber (dir.). L'art inquiet : l'art inquiet, motifs d'engagement (p. 66–85). Montréal : Galerie de l'UQAM.
  • Lapointe, G. (1997). Paul-Émile Borduas à Saint-Hilaire : du Paradis perdu à l’espace de la peinture. Dans G. Lapointe et F.-M. Gagnon (dir.). Saint-Hilaire et les automatistes (p. 4–19). Saint-Hilaire : Musée d’art de Mont-Saint-Hilaire.
  • Lapointe, G. (1993). De Saint-Denys Garneau à Paul-Émile Borduas : le transfert épistolaire de Robert Élie. Dans B. Melançon et P. Popovic (dir.). Les Facultés des lettres, recherches récentes sur l'épistolaire français et québécois : actes du col (p. 211–228). Montréal : Université de Montréal, Centre universitaire pour la sociopoétique de l'épistolaire et des correspondances.
  • Lapointe, G. (1989). Jean-Pierre Ronfard. Dans E. Benson et L.W. Connoly (dir.). The Oxford Companion to Canadian Theatre (p. 472). Toronto ; New York : Oxford University Press.
  • Lapointe, G. (1989). Vie et mort du roi boiteux. Dans E. Benson et L.W. Connoly (dir.). The Oxford Companion to Canadian Theatre (p. 582). Toronto ; New York : Oxford University Press.
  • Lapointe, G. (1988). Origine de la bourse McAbbie. Dans UQAM (dir.). Expositions et bourses du premier cycle arts plastiques à la galerie de l'UQAM (p. 2). Montréal : UQAM.
    Notes: Catalogue d'exposition, 87-88.
  • Lapointe, G. Lettre à Thierry. Dans G. Michaud et G. Leroux (dir.). Pour Thierry. Montréal : Éditions à l’Impossible.
Articles professionnels ou de magazines
Livres
Autres publications
  • Lapointe, G. (2014). Portrait-robot. Dans J. Lalonde, É. Lamoureux et T. St-Gelais (dir.). Pratiques de l’histoire de l’art à l’UQAM. Département d’histoire de l’art, UQAM. Récupéré de https://histoiredelart.uqam.ca/upload/files/Pratiques_de_l-histoire_de_l-art_a_l-uqam_seconde-edition-automne-2014.pdf
    Notes: Pratiques de l’histoire de l’art à l’UQAM, 2012, Département d’histoire de l’art, p. 70-76
  • Lapointe, G. (2011). Pierre Gauvreau, l’insoumis de la couleur. Montréal : Théâtre du Nouveau Monde.
    Notes: Pierre Gauvreau pour mémoire (1922-2011), programme souvenir. Texte lu sur la scène du TNM par le comédien Marc Béland. 15 mai 2011
  • Lapointe, G. Claude Gauvreau, polygraphe inquiet. Réflexion sur l’esthétique moderniste des Œuvres créatrices complètes. Paris.

Département d’histoire de l’art

Le Département offre des cours dans plusieurs programmes de premier, deuxième et troisième cycles en histoire de l’art, en muséologie, en sémiologie, en études et pratiques des arts, et dans plusieurs programmes conjoints avec d’autres universités. Ces cours procurent aux étudiants une formation solide couvrant les courants artistiques à travers l’histoire, portant une attention particulière aux arts et à l’architecture modernes, contemporains et actuels, tout en assurant une formation théorique de pointe.

Suivez-nous

Coordonnées

Département d’histoire de l’art
Local R-4230
315, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec)  H2X 3X2