Nous joindre

Adresse postale
Département d'histoire de l'art
Case postale 8888,
succursale Centre-Ville
Montréal, Qc H3C 3P8

Adresse civique
405 rue Sainte-Catherine est,
local J-1390

Heures d'ouverture du
secrétariat (J-1390)
Lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 13h à 17h
(sauf l'été)

Pour nous joindre
Téléphone: 514 987-4111
Télécopieur: 514 987-6615

Courriel:
dep.histoire.art@uqam.ca

credit

Angela Grauerholz, Salle de lecture de l’artiste au travail (2003-2004), vue d’exposition, 2006 à VOX centre de l’image contemporaine, Montréal.
Photo : Michel Brunelle

Sarah Pierce, Future Exhibitions, vue de la performance, 2010. Vue de la performance dans l’exposition Push and Pull à TATE, Londres.
Photo : Tim Brotherton

Vue de l’exposition Loin des yeux près du corps, oeuvres de Marie-Claude Bouthillier et Angèle Verret, commissaire Thérèse St-Gelais, Galerie de l’UQAM, 2009.
Photo : L. P. Côté

Visite des étudiantes à ARTEXTE, centre de recherche à Montréal, 2014.
Photo : Barbara Clausen

Shary Boyle. Vue de l’exposition La chair et le sang, Galerie de l’UQAM, 2011.
Photo : Laurence N. Béland

Wim Delvoye. Vue de l’exposition Cloaca N°5, Galerie de l’UQAM, 2009.
Photo : L. P. Côté

David Almejd. Vue de l’exposition Conte crépusculaire, Galerie de l’UQAM, 2011.
Photo : L. P. Côté

Anne-Marie Ouellet. Vue de l’exposition Faction, Galerie de l’UQAM, 2011.
Photo : L. P. Côté

Vue d’exposition, Haute Couture avec Esther Trépanier au Musée national des beaux-arts du Québec, à Québec, 2010.

Étude d’un site de peintures rupestres en Abitibi par des étudiant.es du baccalauréat en histoire de l’art de l’UQAM (2006).
Photo : Daniel Arsenault

Vue de l’exposition Babette Mangolte, à VOX centre de l’image contemporaine, Montréal.
Photo : Michel Brunelle

Gibraltar Archives, 2011.
Photo : John Cummings, Wiki Commons.

Vue de l'Alte Pinakothek en 1900, Munich, Allemagne, Leo von Klenze (1784-1864) architecte, Wiki Commons.

Yann Pocreau, Ensemble numéro un. Vue de l’exposition basculer, Galerie de l’UQAM, 2007

image04.jpg

Professeurs

lupien jocelyne

Lupien, Jocelyne

Professeure

Ph.D. en sémiologie - art contemporain (Université du Québec à Montréal)

Profil des professeurs UQAM

Curriculum Vitae

Jocelyne Lupien enseigne au baccalauréat en histoire de l'art et à la maîtrise en études des arts, mais aussi dans les programmes de doctorat en sémiologie (visuelle), de doctorat en histoire de l'art et de doctorat en études et pratiques des arts. Dans tous ces programmes elle dispense des cours et des séminaires portant sur l'art contemporain qu’elle considère principalement à partir d'un point de vue sémiotique mais aussi en se référant aux théories de la perception. Régulièrement elle organise des expositions en art actuel dans les musées et les galeries. Elle publie aussi divers textes sur l'art contemporain (catalogues d'exposition, périodiques culturels, etc). En tant que membre de divers groupes de recherche multidisciplinaires, elle travaille depuis plusieurs années sur les questions d'identité culturelle ainsi que sur le caractère polysensoriel de la production et de la réception de l'art.

Téléphone: 514 987-3000, poste 1935
Télécopieur: 514 987-6615
Local: J-1465
CourrielCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Domaines de spécialisation et intérêts de recherche

  • Art contemporain
  • Sémiologie visuelle
  • Rapport entre l’art et les théories de la sensation-perception

Jocelyne Lupien s’intéresse au rapport entre l’art et la perception. Plus spécifiquement elle travaille sur la manière dont les ?uvres ainsi que leur réception par des spectateurs sont modalisées par les processus non seulement visuels mais polysensoriels (visuel, tactile, sonore, kinesthésique, postural, etc.). Ses recherches montrent que ce que l’histoire de l’art appelle « l’histoire des styles » peut être lue comme une histoire des sensibilités dont les ?uvres, avec leur manière de solliciter plus ou moins telle ou telle sensorialité, constituent des formes d’énonciation très vives. Ainsi, étudier le « style perceptif » des ?uvres et de l’expérience esthétique revient à étudier la mutation des sensibilités d’une société à divers moments de son développement. Pourquoi ? Parce que ces styles perceptifs qui traversent les courants artistiques définissent et communiquent des contenus identitaires et culturels spécifiques.

Cours donnés

  • HAR1410 - Analyse des ?uvres d’art
  • HAR4615 - Le corps et ses enjeux dans l'art
  • HAR806B - Les sujets de l'art
  • HAR8103 - Problématiques actuelles de la représentation
  • HAR9100 - Problématiques actuelles de l’histoire de l’art
  • EPA901B - Sensation, perception et représentation dans l’art actuel